Le droit pénal et le droit de la famille

Le droit pénal et le droit de la famille

Si certains avocats choisissent de rester généralistes, d’autres optent pour une ou des spécialisations. En effet, après quatre ans d’exercice, tout avocat peut obtenir un ou plusieurs certificats de spécialisations. L’examen consiste en une mise en pratique professionnelle validée par un jury et attestée par un certificat délivré par le Conseil national des barreaux. Cette mention supplémentaire doit répondre à certaines obligations, dont celle d’une formation annuelle de dix heures de formation. 

Les avocats pourvus de ces spécialisations ont ensuite le droit d’en référer sur tous les documents et supports de communication. Mais, il peut aussi justifier d’honoraires plus élevés. Cette profession étant extrêmement concurrentielle, le choix d’une spécialité reste un moyen de se démarquer. 

Maître Emilie Bertholet, avocate à Lyon, a choisi le droit pénal et le droit de la famille et des personnes. 

Le droit pénal

Autrement nommé droit criminel, le droit pénal est, par définition, la répression des comportements antisociaux.

La détermination d’une infraction pénale répond à trois critères indissociables : l’infraction doit être notifiée par un texte de loi. Par ailleurs, elle a été effectivement commise et la personne en cause doit être apte à comprendre. 

Trois catégories d’infractions sont reconnues : la contravention, le délit et le crime. Chacune est traitée devant une instance propre : tribunal de police, tribunal correctionnel ou Cour d’assises. 

Maître Emilie Bertholet intervient auprès des personnes répondant à des accusations en matière de droit pénal. Si les affaires relevant du tribunal de police se règlent généralement sans avocat, certaines requièrent la présence d’un professionnel. C’est principalement le cas lors d’une garde à vue où l’avocate intervient dès la mesure mise en place. Devenue obligatoire, sa présence lui permettra d’entendre, dans un premier temps, le gardé à vue sans avoir accès au dossier. Mais, par la suite, elle pourra, à son gré, organiser des interrogatoires, des confrontations, des reconstitutions, demander des géolocalisations, des expertises … pour étayer le dossier. 

De même, c’est l’avocate qui accompagnera son client, qui l’informera sur l’évolution du dossier et qui rencontrera les autorités pour une éventuelle détention provisoire, la mise en place d’un contrôle judiciaire, un aménagement des peines …

Le droit de la famille 

Branche du droit civil, le droit de la famille régit les relations juridiques entre les membres d’une même famille. Ainsi, nous sommes tous concernés : parents, enfants, grands-parents. 

Maître Emilie Bertholet, avocat en droit de la famille, spécialisée dans cette branche, intervient à plusieurs niveaux. Si les dossiers de divorce sont une majorité des demandes, elle peut par ailleurs, conseiller en amont ses clients sur les contrats de mariage ou pour anticiper une succession par exemple. Quelque soit la situation, elle essaye dans un premier temps, de régler les dossiers à l’amiable et d’apaiser les tensions, notamment en cas de séparation. 

Les violences conjugales, dont sont malheureusement victimes de plus en plus de femmes et d’enfants, entrent dans le cadre du droit de la famille. Quelles soient psychologiques, sexuelles, morales, physiques …, le professionnel se doit d’accompagner la ou les personnes concernées pour la mettre en sécurité et pour gérer l’éloignement ou la séparation. Lors de cette période particulièrement traumatique et douloureuse, la cliente pourra compter sur la rigueur mais aussi sur l’écoute de Maître Bertholet. 

Les droits des grands-parents sont eux aussi, de plus en plus mis en avant. Leurs devoirs ne sont pas vains puisqu’ils doivent intervenir si leurs petits-enfants sont en danger. Ils ont aussi le droit de les rencontrer même si les parents s’y opposent, droit quelquefois bafoué lors d’une séparation. 

Les autres compétences 

Maître Emilie Bertholet, si elle excelle en matière de droit pénal et de droit de la famille, s’occupe aussi des dossiers relevant du droit du travail ou des ventes aux enchères. 

Ses honoraires sont clairement affichés et une convention d’honoraires est proposée dès le premier rendez-vous. Différentes méthodes de facturation s’offrent à vous : l’honoraire au temps passé, l’honoraire forfaitaire et l’honoraire au résultat. Par ailleurs, le cabinet gère aussi les dossiers relevant de l’aide juridictionnelle. 

Depuis 2014, Maître Emilie Bertholet intervient ainsi dans toutes les juridictions. De même, riche d’une expérience acquise dans différents cabinets d’avocats, elle enseigne le droit pénal dans une université lyonnaise. 

Rigueur, écoute et combativité sont le leitmotiv de cette avocate qui sait mener à bien les dossiers les plus simples comme les plus complexes.  

Préjudice corporel : consulter un avocat spécialisé
La nécessité d’un droit mondial de la concurrence