Bulletin de paie : comment le lire ?

Le bulletin de paie est une fiche reçue par l’employé à la fin du mois. Néanmoins, il est important de tout savoir concernant ce papier, malgré la version simplifiée, afin de pouvoir appréhender tous les enjeux. Voici tout ce qu’il faut savoir pour lire une fiche de paie.

Mentions obligatoires : Informations sur l’employeur et le salarié

Les mentions obligatoires figurent dans la première partie de la fiche de paie. Cela inclut les informations concernant l’employeur et l’employé.

En ce qui concerne le salarié, son nom et prénom, sa classification, son matricule, son numéro de sécurité sociale, le type de contrat CDD ou CDI, mais aussi sa date d’embauche.

Quant à l’employeur, le nom de l’organisme, ses coordonnées, mais aussi le code NAF.

Mis à part ces éléments, la convention collective applicable vis-à-vis du salarié doit y être mentionnée, ou bien les références des articles du Code de travail qui s’y rapportent. C’est la première partie pour lire une fiche de paie.

Le calcul du salaire

La deuxième partie se rapporte normalement au calcul du salaire. Elle affiche l’opération effectuée entre le salaire brut et les ajouts et diverses retenues. En ce qui concerne ces ajouts, il est obligatoire d’y afficher leur nature. Par ailleurs, les congés y sont aussi comptabilisés. Les cotisations de l’État s’ajoutent aussi à cette liste.

Le montant du salaire net sera obtenu par la suite après la soustraction et l’addition de ces différents chiffres.

Il est important de savoir que l’employeur à la signature du contrat est dans l’obligation d’expliquer clairement au salarié les calculs effectués par rapport au salaire. Il sera aussi tenu de faire un affichage explicitant en détail tous les libellés se trouvant sur le bulletin de salaire, en sorte que les salariés peuvent lire une fiche de paie clairement.

Les cotisations et les contributions : Le prélèvement à la source

Il faut savoir qu’à la suite du changement à l’égard du prélèvement à la source du 1er janvier 2019, l’impôt est retenu directement sur le revenu du salarié. Un taux neutre est imposé, surtout dans le cas où le concerné n’a jamais adressé une déclaration de revenus. Néanmoins, dans le cas où le salarié désire apporter des modifications par rapport à ce taux, il faut faire parvenir sa demande auprès de l’administration fiscale. Les modifications pourront être ainsi effectuées sur le site des impôts.

Dans le cas des fiches simplifiées, il faut savoir que les cotisations d’assurance sont regroupées par risque couvert, tandis que les contributions venant de l’employeur sont affichées sur une seule ligne.

Pour résumer, la fiche de paie reprend tous les éléments essentiels concernant le salarié et l’entreprise qui l’emploie, les différentes charges et contributions déduites sur le salaire et enfin le salaire net perçu lors du mois de l’exercice.

Magazines pour les professionnels du Droit
Conseils juridiques : profiter de conseils en ligne